Résultats du 3ème Baromètre de perception de l'égalité des chances en entreprise

Les résultats de la 3ème édition du Baromètre National de perception de l’égalité des chances ont été dévoilés à la presse ce matin, en présence de Françoise Gri (Directrice Générale du groupe Pierre&Vacances, Center Parcs), Abdel Aïssou (Directeur Général de Randstad France) et Christian Nibourel (Président d’Accenture France Bénélux et Président du Groupement des Professions de services).

Après une année 2013 tendue, l’indice synthétique  du climat d’égalité des chances retrouve un niveau proche de celui de 2012, et se stabilise à 4,1 contre 3,6 en 2013. De fait, les craintes des salariés d’être un jour discriminé s’estompent, passant à 35% cette année contre 39% l’année précédente. Parmi les signes d’un climat plus apaisé, on note que les salariés ont plus confiance en leur avenir au sein de l’entreprise (71% se disent confiants contre 63% en 2013), que les profils les plus à risque de discrimination comme les seniors ou les personnes affichant une appartenance religieuse, voient aussi leur situation s’améliorer. Ainsi, 74% des personnes interrogées estiment qu’un salarié de plus de 50 ans peut être recruté dans son entreprise, contre 70% en 2013 et 65% une personne affichant sa religion, contre 59% un an avant.

Même si il est plus facile aujourd’hui d’évoquer ses convictions politiques ou syndicales, ses convictions religieuses ou son orientation sexuelle, des marges de progrès sont encore possibles et certaines situations appellent la vigilance accrue des managers (look et apparence physique, état de santé et genre).
Cette attention portée à la thématique de la diversité et de l’égalité des chances est d’autant plus importante à prendre en considération pour les entreprises que les salariés la jugent prioritaire pour l’entreprise (pour 87% d’entre eux), mais ne sont que 62% à penser que c’est réellement le cas.

L’étude a été réalisée en ligne par TNS Sofres du 5 au 19 mai auprès d’un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population française salariée du privé, selon la méthode des quotas.

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :