L’égalité des chances au féminin

Parce que l’insertion des jeunes de milieux modestes est un acte sociétal fort, facteur de cohésion sociale, France Télécom Orange s’est donné comme objectif depuis quelques années de développer des partenariats avec quelques associations aux résultats éprouvés : Nos quartiers ont des talents (jeunes diplômés BAC+4 et plus, de moins 30 ans, prioritairement issus des quartiers populaires), Passeport avenir (accès des jeunes de milieu modeste aux grandes écoles de commerce ou d’ingénieur), Energie Jeunes (mobilisation des collégiens autour d’un avenir en entreprise) etc.

Fort de son expérience d’opérateur historique national implanté sur l’ensemble du territoire et de celle de ses salariés engagés comme parrains ou coachs dans ces associations, l’entreprise a posé le diagnostic suivant : le développement de ces quartiers en difficulté peut passer par l’intégration de jeunes filles dans le monde de l’entreprise car beaucoup d’entre elles ont du potentiel et de l’énergie à revendre. Malheureusement, leur situation se dégrade et peu de perspectives leur sont offertes.

Orange a donc construit un programme “Capital Filles” en étroite collaboration avec les ministères de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de l’apprentissage qui comporte plusieurs niveaux pour les aider à réussir une carrière dans le monde de l’entreprise :

  • de l’information, en classe de seconde et de première, pour présenter les métiers d’avenir et lutter contre l’autocensure et les stéréotypes.
  • un accompagnement personnalisé, par des marraines, cadres d’entreprise qui les aident à identifier une voie dans laquelle elles auront envie de s’engager via l’apprentissage après leur terminale.

Pour plus d’information sur ce programme, dont le pilote a été primé aux Trophées de la Diversité 2011, et que Orange souhaite ouvrir à quelques grandes entreprises très engagées pour élargir le champ des perspectives offertes aux jeunes filles, rendez-vous sur le site capital filles et découvrez le témoignage de l’une des premières bénéficiaires.

%d blogueurs aiment cette page :