Le « Jobsharing » ou le partage de poste pour concilier vie personnelle et évolution de carrière

Hewlett Packard : le « Jobsharing » ou le partage de poste pour concilier vie personnelle et évolution de carrière.

Secteur : informatique. N°1 mondial
Activité : Matériel, service destiné aux entreprises et aux particuliers
Effectif : environ 325 000 au niveau mondial / 5500 en France dont 1700 à Grenoble
CA : 127.2 milliards $ pour l’année fiscale 2011

Gageure ou nouvelle façon d’envisager le temps partiel sans pénaliser ceux qui y ont recours ? Hewlett Packard a tranché : répondre aux demandes de temps partiel en organisant un partage de poste est possible à la satisfaction partagée de l’entreprise et des salariés qui concilient vie personnelle et évolution de carrière.

Le principe : deux personnes à temps partiel s’organisent pour remplir à elles deux un emploi à temps plein. Ce système encore balbutiant en France, mis en place par Hewlett Packard sur son site de Grenoble ou de Sophia Antipolis, permet à deux salariés de travailler à temps partiel en conservant un emploi à responsabilités.

L’intérêt : un poste occupé en permanence  qui  permet de conserver un haut niveau de responsabilités, contrairement au mi-temps classique connu pour freiner les carrières notamment celles des femmes.

Concrètement, le jobsharing existe depuis une quinzaine d’années chez Hewlett Packard. Un seul poste, un seul objectif tenu par deux personnes qui travaillent au moins à 50% voire à 60%. Ces binômes ont un seul poste, une seule adresse mail mais chacun un PC et un contrat de travail à temps partiel. Ce partage de postes est réalisé à la demande des salariés qui doivent s’entendre sur l’essentiel. Beaucoup de professionnalisme exigé, un vrai challenge que s’il est bien partagé porte ses fruits pour l’entreprise : une personne toujours disponible sur le poste, deux intelligences « quasi une tenue de poste à 120% » estime Talin DARS-BERBERYAN, Directrice Supply Chain et fondatrice du réseau Women@work HP France  qui met en lien les binômes au sein de Hewlett Packard. Le jobsharing ne porte pas atteinte aux carrières comme en témoignent des binômes Managers ou Directeurs femmes aux USA et en France. « Si les salariés demandent à évoluer, il faut qu’ils le demandent ensemble ». Rien n’est définitif, une durée moyenne du partage d’un poste est d’une durée de 3 ou 4 ans en moyenne.

Entretien avec Talin DARS-BERBERYAN, Directrice Supply Chain – Fondatrice Women@Work HP France – Responsable réseau, Site de Grenoble Le 10 février 2012

%d blogueurs aiment cette page :