Animation interne de la RSE - Les entreprises en parlent

« Moi, directeur RSE, je travaille à ma disparition ! »*

Discours provocateur tant il est vrai que les projets ont encore besoin de chef d’orchestre. « Parce que la RSE, ce n’est pas la somme de bonnes petites pratiques sympathiques, mais des actions qui impactent des sujets majeurs », « dans un monde qui change, où il faut accepter de faire le deuil des succès d’hier », certainement « avec un argumentaire positif, bienveillant », mais sans angélisme, « en sachant parler des résultats obtenus, même quand ils sont mauvais ».

Alors, « il faut mettre les gens en action », « en avant, calme et droit » comme disent les cavaliers, en sachant que « l’impulsion vient du haut, mais que les solutions viennent du bas », et  « provoquer le changement  en jouant sur la fierté des collaborateurs ». L’idée est sans doute d’organiser tout ceci en cohérence avec les valeurs et la culture de l’entreprise. Et il n’y a « pas de baguette magique, hélas ».

Ce recueil de pratiques est le résultat de l’audition de seize organisations, de tous secteurs et de toutes tailles, qui n’ont pas de recettes, mais des expériences qu’elles ont partagées avec enthousiasme au sein de la commission RSE du MEDEF, en espérant vous transmettre leur passion et vous aider avec pragmatisme. Qu’elles en soient ici remerciées.

À vous de jouer, la mission est formidable !

*Pierre-Alexandre Bapst et Jérôme Courcier, copilotes du groupe de travail Animation interne de la RSE du MEDEF

WordPress:

%d blogueurs aiment cette page :